Avec Movicol, tout redécolle .... Âmes sensibles, ne pas lire ! Libérez les tabous Mesdemoiselles "Princesses paillettes"


Libérer les tabous, c'est aussi dire que les princesses ne sont pas non des princesses paillettes. Et surtout que ces problèmes dont personne ne parle sont encore plus problématiques pendant les traitements et après les traitements. 
Je reviendrai avec un autre article sur la nutrition et son importance avant, pendant et après.
Mais oui il faut se battre aussi avec nous même 
Mais oui il faut pouvoir oser exprimer ces tabous de diarrhée, de constipation, de colites, qui peuvent nous mettre à terre, nous faire hurler de douleurs.

Oui je vais peut être choquer ou peut être faire rire 
Car il faut savoir rire après la douleur.
J'ai hésité longuement avant de poster cet article.
Mais bon..... je veux rester dans le sens de mes principes.
Dire tout haut aussi ce que pense les personnes  tout bas.
Sensibiliser, informer, communiquer....
Car quand vous avez votre fille ou votre compagnon qui voient pendant ces longs traitements de cancer vos souffrances, on se dit qu'après cela est fini. 
Et bien non!!! 
Pas pour tout le monde. Chacun réagit différemment.
Âmes sensibles, s'abstenir de lire la suite
Ceux ayant un peu d'humour, vous pouvez lire.... et en contact j'attends vos mails.




Movicol.... mon ami de ce jour
Toi tu ne m'avais pas manqué 
Souvenirs tu m'as rappelé....
Même une fois les chimio finies
Mon amie la cuvette est toujours mon amie
Me tordre de douleurs
Putain, c'est de nouveau l'horreur
Ça brûle, ça pique, c'est inexplicable 
Après une si bonne soirée 
Le réveil ce matin je m'en saurai bien passé 
Mon ami Movicol hop hop 
Deux sachets pourvu que ça décolle 
Ma chérie a loupé aujourd'hui  son cours de danse
Depuis une bonne heure que je souffre sans pouvoir sortir 
Ma digestion est compliquée 
Le résultat c'est un de ces effets
Trois sachets avalés 
Et toujours pas d'effet  .....
Mon dieu j'ai mal.... 
Ce n'est qu'un passage 
C'est bien cas de le dire
Putain j'ai mal....
Je me tâte à faire cette rime
Ça brûle au trou de balle....
J'en peux plus....
Je me souviens de ces douleurs 
Aie aie aie....
Se tordre 
Vouloir que être délivrée 
Avoir peur de se déchirer 
J'en pleure.....
A bout.... aujourd'hui 
Il va falloir retrouver le sourire au fond du puits