Le changement a (été) opéré


Ces dernières années n'ont pas été si simples à gérer.
Il a fallu monter et descendre des montagnes, gravir et faiblir par moments.
La route n'est jamais une route simple, sans tracas.
On y croise des passants, des voitures sans qu'elles s'arrêtent. Certains vous proposent de faire un bout de chemin en vous disant qu'ils vont dans la même direction. Au final, le chemin avançant, la météo devient changeante et le chemin change.
Rien n'est acquis d'avance. Rien.
Sauf une chose, l'amour de son enfant, de sa propre mère, de sa famille de cœur et de sang, de ses amis fidèles. Enfin celui de mon chemin de vie.

Cette année 2019, je voulais qu'elle soit un renouveau  comme un papillon qui sort de sa chrysalide, elle sera vraiment un renouveau.
Quand tu finis l'année du 31 déc en te prenant la tête, en ayant un poids à côté de toi... Tu sais que 2019 va changer ... Mais tu ne t'attends pas forcément à un changement de si bonne heure....

Il y a des événements qui sont dû à la malchance, à la synchronicité des événements qui devaient arriver... Et tout explose. Finalement c'est une bonne chose. Se mêle le stress de cet avenir qui paraît incertain, se mêle la légèreté de la liberté retrouvée, de ce poids qui ne soutien pas.
Et surtout une liberté d'esprit de nouveau exprimé

Être à genou et sur les rotules en ce début de 2019 permets de prendre un peu de recul sur l'essentiel.

Se retourner, et voir ce qui a été parcouru.
J'en sors le positif à chaque fois de ces expériences au départ négatives. J'arrive à trouver l'expérience positive de chaque épreuve pour en apprendre un peu plus sur moi.
Je me découvre à  chaque fois de nouvelles forces.

Recommencer une nouvelle vie, ce n'est pas repartir de zéro  c'est avancer avec une certaine maturité sur un passé lié au passé mais pas oublié.
Il permets d'avancer, il permets de ne pas reculer.
Se reconstruire après des épreuves si dures  c'est en sortir plus fort, plus épanoui.

Je suis heureuse de mener ma santé de front, de mener mes projets associatifs et communicatif à côté, d'envisager une reprise de travail au printemps, de me reconstruire le sein prochainement.

Il est clair que je ne serai plus jamais la même
Mais peut-être faut il passer par tout cela pour faire preuve de plus de sagesse en gardant son âme d'enfant.

Croire en soi et garder sa propre foi, c'est ce qui me permets de garder mon sourire.
Je remercie ma maman qui n'a pas toujours été tendre , mais qui dit toujours ce qu'elle pense et ça je ne peux pas lui en vouloir. Je suis pareille.  Nous sommes entières. Je remercie ma tendre fille aussi . Elles sont toutes les deux mes forces . Je les aime profondément, et malgré les mots parfois blessants. Je serai toujours là pour elles. Si Dieu le veut.

Depuis la maladie, on prend conscience de la vie, et de sa fragilité. On peut vite basculer de l'autre coté du miroir, celui de la transparence. Et savoir se dire, le matin en se levant MERCI je SUIS en VIE. Merci j'ai mes deux jambes, deux mains, ma tête et mon cœur qui fonctionne. Tous ces membres entiers vitaux pour marcher , manger, aimer, crier .... en ce moment c'est pas la marche au trot ni au galop, mais je sais que la patience , et la persévérance, l'espoir, et la force de croire, me donnera de nouveau la possibilité de pouvoir remarcher de nouveau. Parce que je CROIS EN MOI.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires