Vingt Vingt , l'espoir est vain ou ne l'est pas !



Nous voilà en Juin 2020, 
quelques rayons de soleil 
Et dans nos jolies mains
Une année en éveil...

Attendre que les microbes
Ceux qui nous pourrissent la vie
S’emmêlent et se dérobent

Une année presque gâchée,
Une année voulue de pleins de projets
Les fleurs des prairies, des bois jolis
Ont eu le temps de sortir de leurs nids

Vingt vingt, il est certain que cette année sera marquée
par une nouvelle ère ... ou pas !!!

Est-ce que le monde va oublier d'ici quelques mois cette tragédie ?
Est-ce que chacun va reprendre le cours de sa vie ?
Est-ce que les maux auront su emprunter les mots 
Et transformer cette énergie en VIE de FOLIE

Il va y avoir des écarts encore plus forts 
Est-ce que la solidarité va gagner les citoyens en majorité ?
Ou va - t - on voir des écarts de personnalités encore plus marqués?
Égoïsme, racisme, pauvreté, solitude , abandons ...??
La richesse attire la richesse
Est-ce que la solidarité attire la solidarité ?

La nature a repris le dessus depuis le début de la COVID19
L'humain a su ce que veut dire être à terre,
Pour autant va - t -il écouter ce que nous dit notre Terre ?

Les doutes parfois me guettent
Mais l'espoir m'habite
L'humain est fait d'un corps et d'un esprit sain ... au départ
J'espère que l'été va approcher
Que je ne vais pas déchanter
La chaleur va nous faire chanter,

Certains auront le droit de baiser
D'autres pourront se lasser, se prélasser

Et à la rentrée tout le monde pourra s'embrasser.
La nature verte aura pris toute la moitié de l'année à se pavaner
Et nous les humains nous espérerons être totalement déconfinés 


©Elisabeth Bernardo
 





Publier un commentaire

0 Commentaires