8.5.22

Le regard sur soi

 

Parc de Sceaux

Bonjour chers internautes qui lisez cette page.

Déjà pardon pour cette longue absence nécessaire.  Cela fait un sacré bout de temps que je n'ai pas publié, quelques mois, voir quelques années. Il y a un chemin où la route a été avec des arrêts plus ou moins longs, mais surtout, un chemin où j'ai avancé, cheminé.

Vous vous souvenez peut-être ! Allez, un petit retour en arrière vite fait !

1) un divorce,  un cancer du sein agressif alors que je venais de valider mon nouveau job et un emménagement avec mon ex compagnon

2) un cancer du sein où j'ai été très active dans le parcours de la rémission ( eh oui y'a qu'à voir tous les articles de ce blog)

3) et puis la peur de se retrouver sans mec, sans travail ...

4) vient d'ailleurs le séminaire où tout bascule : fracture de la rotule, largage par le mec  le lendemain après la nuit à l'hôpital ( oui, oui , vous pouvez le dire !!! Quelle délicatesse de sa part, mais aujourd'hui je lui dis merci :))

5) retourner chez papa maman, réapprendre à guérir, à marcher !!!

6) emménager seule avec ma fille, me reconstruire

7) cette année 2019 : quels souvenirs !! des pleurs à la joie !! retrouver un dédain de marche, organiser un magnifique événement (#octobrerose2019courbevoie), être opérée deux fois pour ma reconstruction mammaire, deux fois sur le genou, et un boulot qui perds de son sens, qui me fatigue vraiment, qui ne m'apporte pas, à qui je donne beaucoup car je reprends après chaque convalescence. J'écoute pendant ma période de convalescence beaucoup de musique d'apaisement, de sons avec des fréquences hertziennes de relaxation (tiens, tiens !!!).  

D'ailleurs cette fracture ouverte que j'ai réussi à "gérer" en terme de douleurs, je l'ai réussi grâce à la visualisation, la pensée positive, la respiration, être centrée sur ma respiration et une zone agréable .... (drôle de méthode intuitive, mais je vous assure, cela à marché !!! de 15h à 20h dans le train de Valmorel à Gare de Lyon Paris, faut tenir le coup !!)

Puis vient 2020, je redéménage pour un confort nécessaire à mon bien-être, mais énorme  malaise de fatigue ... je tire sur la corde. Et là je commence à réfléchir, à me poser. Quel sens je donne à ma vie après tout ce que j'ai vécu et tout ce que j'ai réussi. J'ai perdu durant ces derniers mois des amies, et des soeurs de combat de cancer. Hors de question que je retombe malade !!! Je veux avancer avec un bien-être intérieur, où quoiqu'il arrive mon corps est le château de mon bien-être. Continuer à se donner de l'amour et apprendre la bienveillance envers soi-même. 

Puis, comme il manquait plus qu'une carte pour que mon château s'écroule je commence une thérapie en douceur. Psychologie et Hypnose, mélangé à la découverte des bains de sons. J'oubliais qu'en juin 2019, je découvrais le yoga du rire pour donner de la joie dans ma vie de merde de l'époque.

Et là, au travail mes intuitions se révèlent vraies et mon cerveau qui s'épuisait  devient alerte rouge !!! Je viens de franchir la limite au Burn out / dépression(qui est épuisement professionnel lié au stress et à tous les évènements personnels et médicaux)  La médecine du travail pense à une dépression, me donne le numéro de téléphone d'un psychiatre (OMG!!! je ne suis pas folle !! J'ai juste besoin d'aide ) Accepter l'aide qu'on vous tends. Et oui !!! A un moment donné la wonderwoman, bah elle a ses failles aussi.

Je vous évite la partie job (aucun intérêt de parler de ce vécu, de cette boule au ventre, de ce mal-être, ce sentiment de n'être plus capable ...) et là le psychiatre m'ORDONNE de me reposer, ou sinon insertion dans une maison de REPOS pour que mon cerveau lâche ! Et oui!!! Car depuis l'annonce du cancer, j'ai tout tenu à bout de bras :) pour être bien face aux autres (mais moi là dedans !!! Je n'écoutais pas mon besoin principal : penser à moi)

Bah donc : REPOS forcé ! Ensuite réé opération des seins ... infection qui dure trois mois !!! Mais quand tout ca va enfin s'arrêter ! Fonte musculaire de la jambe, marche quasi impossible ... mais mon cerveau au repos, sans stress (du travail), je commence à me faire coacher en ikigai (sens de vie en japonais), et je travaille sur mes blocages (en psy / hypnose) .

Bah oui !!! vous imaginez bien que je suis pas du genre à me laisser reposer sur mes lauriers... même si je passe mes journées chez moi, au kiné, à l'hôpital, chez les médecins, le psy ... je me redonne ma priorité. Je pense enfin à moi, à mon corps, mon esprit, mon mental. Je nourris mon corps d'amour, et je remercie par la même occasion tous les hommes et les femmes de l'ombre (mes soignants, médecins, thérapeutes, famille pour leur aide) J'apprends à accepter la vulnérabilité ou plutôt accepter d'être vulnérable. Quel chemin parcouru d'accepter d'être vulnérable. Je crois que c'est la chose la plus importante que j'ai apprise pendant toute cette période. 

Et puis les médecins, vu mon état, la découverte de cellules pré-cancéreuses à l'utérus, une ré opération sur ma zone intime, mes soucis de reconstruction, mes douleurs cicatricielles (une enieme opération de reprise de cicatrices), et un moral qui était au plus bas, mais qui a besoin de repos ... hors de question de reprendre une activité. Je continue mon chemin ... et j'avance dans mon travail d'introspection, de nettoyage des traumatismes, et j'avance également d'un autre coté ... professionnellement. Le licenciement arrive ... et travailler sur un des blocages principaux (sans job ! OMG!) Travail sur les croyances négatives ! Travail sur les ressources ! Sur la joie intérieure ! 

Et va commencer une étude de marché, et mes thérapeutes et coach m'ont été d'une grande aide en terme de découverte. Rien n'arrive pas hasard ! Que des rencontres ! Suivre son intuition ... et là je vais commencer sérieusement des formations (d'abord en ligne, à distance, en visio), puis tous les week end. J'alterne entre soins du corps, du coeur, du mental et formations du coeur, du corps et du mental.

Tout ca pour vous dire, que j'ai ensuite eu envie de laisser derrière moi les articles et blogs sur le sujet du cancer, qui s'éloignait doucement. Un apaisement intérieur, un cheminement VRAIMENT à l'intérieur de moi. Grâce à tous les acteurs, et grâce à moi, cette force intérieure. NE JAMAIS RIEN LACHER même quand vous êtes en bas. J'ai, aussi, en toute humilité, cette capacité d'absorber,  d'efficience, et de repos, qui m'ont permis d'être là où je viens d'arriver : Dans les Courants Zen. 

Tout ca pour vous dire, qu'après tout ce que j'ai traversé, peut-être, ou surement,  tout ca était là pour que je traverse cette zone de turbulations et enfin arriver à cette zone de repos intérieur.

A tous ceux, sœurs et frères de combat du cancer, il est nécessaire de garder cette lumière intérieure allumée et que, seul(e) vous avez de quoi la garder allumée. N'ayez pas peur de demander de l'aide, d'accepter d'être dans l'incapacité d'avancer, d'être triste, d'acceptez vos émotions et de les libérer.

Et, aujourd'hui je comprends toutes ces femmes que j'ai croisées, et qui ont dit merci au cancer. Ce n'est pas un merci d'avoir été malade. Mais plutôt un merci d'avoir changé le regard sur soi, sur son être intérieur et de pouvoir utiliser le mot RESILIENCE. 


Aujourd'hui, 2022 ! Pas de transfert ou de contre-transfert. Juste moi, ma valise du passé, ma vie au présent, ici et maintenant, et un futur désiré. J'ai découvert trois professeurs que je respecte énormément, autant pour leurs enseignements que pour l'amour et la passion qu'ils transmettent : Emmanuel Comte, Dr Varma, et Peter Hess ! Si vous êtes curieux, vous pouvez regarder l'expérience de chacun d'entre eux sur la plus grand toile d'araignée du monde :)

Rdv dans les prochains articles pour vous donner des astuces, des tuyaux pour avancer et vivre ici et maintenant avec plus de sens, de motivations vers le futur, et libérer le passé.

A tout bientôt. Bon dimanche & des bises lumineuses d'amour à toutes et à tous.








Aucun commentaire: