Le fameux temps

J'ai le droit de dire que le temps est présent
Il a été passé mais que reste t il de cet instant

Demain ne sera pas ce que tu imagines
Car de chaque jour je construis mon présent
Il faut savoir être juste patient 
Acquérir et accueillir la joie 
Se dire tous les jours et croire en sa foi
Se dire tous les jours, je le fais pour moi et pour toi 

Toi le temps au passé-composé 
Qui aimait composer avec l'imparfait 
Tout en sachant que tu sais que j aime tant le parfait 
Rien n' est aussi imparfait que l'imparfait 
Car il était et tu dis que demain le futur 
Je pourrai changer le temps
Mais pourquoi ne pas déjà profiter de ce temps
Celui des instants présents.
Quelle est la volonté de toujours vouloir prévoir 
Alors maintenant on le sait 
Rien ne sert de courir à demain 
Voyons déjà aujourd'hui les moments de notre temps 
Et de voler comme l'oiseau au travers de l’étang 
De profiter des doux moments, de ces instants



La traversée celle de l' introspection
La traversée celle de la solitude et des temps partagés
Le temps ralenti et s'accélère
Le temps prend une dimension différente
Savourer les instants
Savourer les moments
Chaque seconde
Chaque nuage qui passe
Chaque éclaircie de la fenêtre
Le soleil éblouie, m'éblouie
Le temps est au présent
Les prévisions, seules celles de la guérison comptent
Trouver en soi la force, la conviction, les croyances profondes
Éloigner les mauvaises pensées
Des fois se laisser pleurer pour évacuer
La fatigue présente celle de tous les moments de ces traitements
Mais un seul baiser posé me fait oublier




Apres la douleur de l annonce  vient la douceur des instants de la vie
La lueur de ce regard triste rempli d'ennui
Je réapprend le chemin du mot VIE
Où la force profonde est intense en moi
Elle est la sage et bouillante
La force en moi est patiente
Elle m'était inconnue et toute nue
Je me connaissais sous l'impatiente
Et avec la force dynamique et violente dans les mots et l'énergie

Le sourire tendre aux coins de mes lèvres est réuni
La chaleur de ma caresse accompagné par ma main
Le contact de ce doux duvet qui apparaît merveilleux
La vie n'est plus colère
Elle laisse place aux doux moments de tendresses
Quand les moments de fatigue et de douleurs diminuent
La vie ne sera plus naguère
La vie n est pas une guerre
Elle est la jolie et avec des instants de répits
Elle est jolie surtout quand elle te sourit
Comment je change de jours en jours
On se découvre en nous une autre
Plus apaisée et moins tourmentée
Plus douce et encore plus optimiste
Vouloir encore plus aimer chaque jour
Enfin savoir jouir des instants présents
Remettre le merveilleux en chaque instants
Sans arrêter le temps
Mais savourer chaque moment






Enregistrer un commentaire

0 Commentaires